z'auriez pas un clop?

Pignolum Ars Est
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bad Taste (Peter Jackson)

Aller en bas 
AuteurMessage
James Hetfield
Modo Capello
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : En face d'un local Wanadoo...
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Bad Taste (Peter Jackson)   Dim 24 Avr à 16:51

Je poursuis dans ma quête d'effets en tous genres et ce coup-ci je planche sur Bad Taste de notre roi Peter Jackson...

Avec un budget rikiki mais un réalisateur maous costo, Le king nous pond un petit bijou de cinéma bien craspec et gore:

- le passage de la tête éclatée au pistolet au début du film nous met bien en jambe pour la suite;
Le principe est assez simple et visible quand on le sait:
Le caméraman (ici Jackson) passe entre les jambes de Barry et filme la flaque dans laquelle tombe des morceaux de cervelles et du sang puis remonte lentement sur les jambes de l'extra-terrestre


et à un moment donné, il y a une coupure et on remplace l'acteur en chair et en os par un mannequin en latex et en mousse avec sa fausse tête remplie d'abats et de faux sang qui gicle.



- la scène du saladier de vomi m'a foutu sur le cul quand j'ai appris comment elle fut réalisée:
Il était, tout comme dans L'exorciste, impossible de garder tant de liquide dans la bouche, Jackson fabriqua donc une fausse tête à son effigie


dans cette tête il a passé un tuyau avec un entonnoir rouge par lequel il versait de la crème à la pistache et éclats de noisettes (miam miam!), à l'aide la main, il ouvrait et fermait la bouche pour plus de réalisme.


A savoir aussi, la tête n'était peinte correctement que d'une côté! Shocked

- Les coups de feu:

Jackson rivalisa d'ingéniosité et de système D pour rendre les coups de feu crédibles dans son film; il dut tout d'abord fabriquer entièrement ces armes à feu (et oui!) avec des tubes d'acier percés et peints par ses soins.
Les coups de feu étaient réalisés sur la pellicule en grattant image par image


Il demanda aux acteur de feindre des mouvements d'armes lors des scènes de tir!
Un travail fastidieux qu'il réalisait déjà sur ses courts-métrages qui rendent bien à l'écran pour pas un rond...


- La machette dans la tête:

Le principe est le même que dans Zombie,


On positionne sur la tête et on presse sur la poire ou la seringue pour propulser le sang le long du tuyau fixé sur le côté non visible de la machette, simple et efficace!


- La maison:

Les effets de la maison dans laquelle fut tournée le film sont nombreux, explosion, décollage...
a savoir qu'il était impossible de faire exploser la baraque pour 2 raisons: le manque de moyen et le classement de cette dernière dans les monuments historiques...
Pour palier à ces problèmes, la construction de modèles réduits était nécessaire


selon l'utilisation, il utilisait tel ou tel modèle: pour l'explosion d'un pan de la maison au lance roquettes, il utilisait le plus grand modèle sur lequel il plaçait une charge explosive


pour la scène de l'envol, il prenait le modèle réduit


Ce modèle était placé sur un axe qui lui permettait de tourner sur lui-même lors de la scène dans l'espace; il ne lui restait plus qu'à jouer sur les plongée contre-plongée pour accentuer l'effet.

- Steady-cam

Jackson était dans l'obligation de tout fabriquer tant le budget était serré et il dut également se mettre à l'oeuvre pour construire sa propre steady-cam


pour les phases de courses ou de poursuites, pour limiter les mouvements de caméras intempestifs, le poids situé en bas de la tige diminue les tremblement (présents malgré tout, on est pas dans un film de Cameron les gars quand même Mr. Green)

Il se fabriqua également des rails et des perches pour les scènes en haut de la falaise, tout en bois qui permettait de suspendre la caméra au-dessus du vide sans risque



- Les aliens

Pourquoi une telle tête, pouquoi, cette forme, tout réside dans le ............. four de sa mère qui était assez petit et qui ne pouvait accueillir des têtes de cette taille... Les masque furent réalisés en mousse de polyuréthane et sculptés puis cuits au four (comme un poulet!)


Jackson avour être satisfait des aliens et de leurs maques dans lesquelles il plaça de petits mécanismes pour actionner les mouvement de bouches et de sourcils, à l'aide d'un télécommande rudimentaire, il actionnait des mécanisme qui l'étaient tout autant mais le rendu final est bon...

Les effets gore y sont nombreux mais je ne peux pas tous les citer, il faut se rendre compte du boulot abattu par Jackson sur ses premiers films pour voir qu'il est bel et bien capable de tourner des films dantesques et spectaculaires; 2 heures de sommeil, un café et on y va!
Chapeau l'artiste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Pas de vie sexuelle
avatar

Nombre de messages : 259
Localisation : Sur le chemin de la victoire.
Date d'inscription : 23/04/2005

MessageSujet: Re: Bad Taste (Peter Jackson)   Dim 11 Déc à 21:55

Je suis sûr que Peter Jackson s'est nettement moins marré durant le tournage de King Kong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bad Taste (Peter Jackson)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trilogie Tintin : Steven Spielberg et Peter Jackson
» King Kong 2005
» The lovely bones
» Le Hobbit - La trilogie au cinéma
» Pour Jekadabru - "Bilbo Le Hobbit" de Peter Jackson se déguste comme une madeleine de Proust

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
z'auriez pas un clop? :: Cinéma Zone :: Des effets trés spéciaux-
Sauter vers: