z'auriez pas un clop?

Pignolum Ars Est
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971

Aller en bas 
AuteurMessage
James Hetfield
Modo Capello
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : En face d'un local Wanadoo...
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   Mar 10 Mai à 19:02

La noche del terror ciego de Amando De Ossorio (1971)



Deux amies se rencontrent plusieurs années après avoir été séparées. Heureuse de se retrouver, elles se décident à partir camper avec un ami.
Elles prennent le train mais pendant le trajet, des gestes de l'accompagnant à l'égard de sa meilleure amie décide l'une des deux jeune femme à descendre en cours de route du train. La jeune femme arrive sur les ruines d'un château et décide de camper sur place... Malheureusement, elle n'était pas au courant que ces lieux sont maudits et que chaque nuit, les cadavres d'anciens templiers sortent de leur tombes pour assouvir leur soif de sang...



Ce film (également appelé Le retour des morts-vivants) est le premier d'un trilogie (un classique dans les films de morts-vivants), qui sera suivi de La révolte des morts-vivants (El ataque de los muertos sin ojos) et du Monde des morts-vivants (El Buque maldito). [Edit: qui n'est en fait pas une trilogie donc pas classique chez les morts-vivants mais on s'en tamponne un peu le coquillard... le seul point à retenir est que j'étais ivre en écrivant cette critique.]

On sent bien le côté hispanisant de ce film, l'ambiance diffère des films américains de la même époque même on retrouve certaines façons de filmer de Mario Bava à sa grande époque (les zooms avant sur les visages tuméfiés et mains en putréfactions!)

On discernera 3 parties à ce film:

- le meurtre de la fille par les templiers aux alentours du châteaux
- le réveil de cette même fille dans la morgue
- la recherche du pourquoi-du-comment par les proches de la défunte sur le lieu maudit

La première partie est assez classique! La fille s'apprête à dormir et les morts-vivants (d'anciens chevaliers adeptes du sacrifice d'être humain, buvant le sang de leur victimes afin de devenir immortels, chassés et tués par les villageois de l'époque et qui reviennent se venger) se lève de leur tombe afin de se repaitre de sa chair.
La deuxième partie montre donc la même fille qui se lève de sa table mortuaire, à la manière d'un Frankenstein (l'hommage est flagrant, les bandages et la cicatrice sur la tête le prouvent!) suceuse de sang.



La troisième partie revient sur les lieux du meurtres des amies de la victime pour en savoir un peu plus sur cette histoire. Les cavaliers sortent de nouveaux de leurs tombes et s'en suit une lutte-poursuite entre eux et leurs proies!


Le premier terme qui sortirait de ma bouche pour définir ce métrage serait "Mou"! On s'ennuie ferme, à la limite du ronflement.
On passera sur toute les décisions des protagonistes complètement absurdes et leur réactions à la vue des morts-vivants qui le sont tout autant (on est habitués apèrs avoir vu un paquet de film horrifiques), mais le rythme, non de Zeus, le rythme! On passe à 2 doigts de l'apoplexie.

Le point crucial de la mise en scène est l'accentuation des séquences censées terroriser, aussi on retrouvera à de nombreuses reprises des zoomes très rapides sur les victimes qui hurlent, sur des doigts squelettiques qui passe par l'entre-baillement de la porte ou encore des visages pourris par le temps!
On ressent cette accentuation par la musique qui accompagne ces scènes. Des chants rituels ou le plus souvent des "Bong...Bong" à la manière de la musique de Blood Feast d'Hertschel Gordon Lewis. Ces tambours sont censés ponctuer chaque battement du coeur; je retiendrai surtout le manque d'innovation musicale et la pauvreté de l'ensemble. Ceci lié à une mise en scène molle, des morts-vivants qui avancent plus lentement que lentement et des victimes peu farouches qui au lieu de s'échapper préfère rester contre un mur et crier de façon suraigüe.

Le look des zombies change de tout ce que l'on peut voir habituellement et cela donne un style tout particulier au film



mais le problème est qu'ils ne sont pas utilisés à bon escient, Ossorio s'acharne à les filmer au ralenti sur leur chevaux; ces scènes sont longues et casse toute l'ambiance, on décroche constamment.



Il existe des scènes pourtant glauques comme le viol de la jeune femme dans le cimetière mais ceci est noyé dans un ennui tellement collant et constant qu'il est difficile d'en sortir.

Ce ne sont pas le genre de scène (sur lesquelles Shogun baverait) qui sauveront ce dortoir collectif, comme par exemple:

Un érotisme gentillet montrant une scène de lesbiennisme



Ou bien des seins tailladés à l'épée médiévale afin de se délecter du sang qui en coulera


Ou encore des fessiers rebondis et peu bronzés sur fond de feu de bois



Pas vraiment impatient de voir les suites de ce somnifère surpuissant!

1/6


Dernière édition par le Ven 20 Mai à 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Pas de vie sexuelle
avatar

Nombre de messages : 259
Localisation : Sur le chemin de la victoire.
Date d'inscription : 23/04/2005

MessageSujet: Re: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   Mar 10 Mai à 19:25

James Hetfield a écrit:
mais le problème est qu'ils ne sont pas utilisés à bon escient, Ossorio s'acharne à les filmer au ralenti sur leur chevaux; ces scènes sont longues et casse toute l'ambiance, on décroche constamment.




Ils doivent avoir des os solides ces morts-vivants pour supporter de telles cavalcades.

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PLISSKEN
God himself
avatar

Nombre de messages : 945
Localisation : Partout
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   Mer 11 Mai à 0:51

j'ai passé la moitié du film à me demander comment on pouvait scéristiquement justifier ces chevaux...un bien beau film, hetfield oublie la scène finale du train, un vrai morceaux d'anthologie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acide Dellamorte
Modo chocolat
avatar

Nombre de messages : 341
Localisation : Sur une étoile filante...
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   Mer 11 Mai à 0:53

Kurdy a écrit:
Ils doivent avoir des os solides ces morts-vivants pour supporter de telles cavalcades.

Cool

c'est peut être pour ça qu'ils chevauchent au ralenti

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Throma
Blaireau


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   Mar 17 Mai à 4:31

James Hetfield a écrit:


Ce film (également appelé Le retour des morts-vivants) est le premier d'un trilogie (un classique dans les films de morts-vivants), qui sera suivi de La révolte des morts-vivants (El ataque de los muertos sin ojos) et du Monde des morts-vivants (El Buque maldito).



"Le retour des morts-vivants", c'est le titre français du deuxième volet "El ataque de los muertos sin ojos".
"La révolte des morts-vivants", c'est "La noche del terror ciego" et c'est donc le premier volet.
Et ce n'est pas une trilogie (ce n'est donc pas "un classique dans les films de morts-vivants") mais une tetralogie comprenant egalement "La chevauchée des morts-vivants" alias "La noche de los gaviotas" comme dernier volet.
Et contrairement à toi, j'adore ce film, peut-être pas aussi vif qu'un dawn of the dead 2004 c'est sur mais dôté d'un charme unique et d'une ambiance macabre incomparable.
Les ralentis à cheval y sont pour beaucoup.
Le 3 ème volet n'est peut-être pas terrible mais les autres valent largement le coup d'oeil, pour peu que l'on soit attiré par le cinéma fantastique espagnol des années 70 (un des cinémas les plus passionnants qui soit... si si je t'assure).


Salut sinon.


Dernière édition par le Mar 17 Mai à 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucifer rising
Popeck


Nombre de messages : 8
Localisation : kabane o kanada
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   Mar 17 Mai à 15:23

la sortis en dvd (boxset zone 1 5 dvd)
et pour bientot!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Hetfield
Modo Capello
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : En face d'un local Wanadoo...
Date d'inscription : 21/04/2005

MessageSujet: Re: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   Jeu 19 Mai à 19:00

Throma a écrit:
"Le retour des morts-vivants", c'est le titre français du deuxième volet "El ataque de los muertos sin ojos".
"La révolte des morts-vivants", c'est "La noche del terror ciego" et c'est donc le premier volet.
Et ce n'est pas une trilogie (ce n'est donc pas "un classique dans les films de morts-vivants") mais une tetralogie comprenant egalement "La chevauchée des morts-vivants" alias "La noche de los gaviotas" comme dernier volet.
Et contrairement à toi, j'adore ce film, peut-être pas aussi vif qu'un dawn of the dead 2004 c'est sur mais dôté d'un charme unique et d'une ambiance macabre incomparable.
Les ralentis à cheval y sont pour beaucoup.
Le 3 ème volet n'est peut-être pas terrible mais les autres valent largement le coup d'oeil, pour peu que l'on soit attiré par le cinéma fantastique espagnol des années 70 (un des cinémas les plus passionnants qui soit... si si je t'assure).
Vas-y dis moi que je dis n'importe quoi aussi! Bon en l'occurence c'est vrai que je me suis complètement emmêlé les pinceaux mais bon les qualités intrinsèques du film sont toujours les mêmes: une lenteur à toute épreuve!
Il faut également juste savoir que je n'ai pas du tout aimé DOTD 2004 étant un grand fan de l'original. La différence est que la lenteur ne me gêne pas lorsque le cadre et la mise en scène sont au diapason avec l'ensemble (ce qui n'est bien évidemment pas le cas de ce film!)

Et Lucifer Rising, tu serais bien aimable de réduire ton avatar s'il te plait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PLISSKEN
God himself
avatar

Nombre de messages : 945
Localisation : Partout
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   Jeu 19 Mai à 20:07

c'est vrai que le rythme n'est pas toujours (jamais?) trés excitant dans ce film mais il faut lui reconnaitre des qualités esthétiques certaines (haaa ces chevauchées au ralenti) et un charme certain qui permettent de supporter une lenteur indéniable.
Le jeu des acteurs n'est pas si mal et non dénué d'une certaine complexité et puis certaines idées comme la fin sont assez séduisantes, il faut reconnaitre qu'on est face à un réal qui n'a peur de rien et qui maitrise sa forme, autant de qualités qui ne sont pas celles des réalisateurs contemporains.
Aprés, il n'est pas dit que je me le recogne avant 200 ans mais ça c'est une autre question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zombieater
Gros blaireau
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   Mer 2 Nov à 17:47

Il faut également se rappeller que ces films ont quand-même été fait il y a 30 ans ou plus, et pour moitié dans l'Espagne franquiste... quand on se replace dans le contexte ( j'ai vu le second à Perpignan en salle pour sa sortie! ) on comprend aisément qu'ils n'aient pas pu être autrement.

Enfin, ce fut mon premier film de mort-vivants alors je défends cette tétralogie avec peut-être trop de subjectivité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://7869.aceboard.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971   

Revenir en haut Aller en bas
 
La noche del terror ciego [Amando de Ossorio] 1971
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Massacre de l'Hudson River - Rebeldes en Canada - Amando de Ossorio - 1966
» Terror off Tahiti
» Noche de Tango a Bordeaux(Milonga sur les Quais)
» Terror of Alucard
» Urban Terror

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
z'auriez pas un clop? :: Cinéma Zone :: Cinéma fantastique-
Sauter vers: